menu

Compagnons bâtisseurs

Notre réseau national

Siège Compagnons Bâtisseurs

> La Réunion

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Provence

Siège Compagnons Bâtisseurs

Siège Compagnons Bâtisseurs

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Hauts-de-France

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Occitanie

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Ile-de-France

Siège Compagnons Bâtisseurs

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Centre-Val de Loire

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Bretagne

Siège Compagnons Bâtisseurs

Siège Compagnons Bâtisseurs Auvergne-Rhône-Alpes

> Auvergne > Rhône-Alpes

Siège Compagnons Bâtisseurs

> Nouvelle-Aquitaine

Siège Compagnons Bâtisseurs

Rechercher

IDF - Atelier de quartier Python - Entretien avec un habitant

Imprimer

Dans le quartier de Python-Duvernois (Paris, 20ème), un nouvel atelier des compagnons bâtisseurs a ouvert en août dernier. Chaque semaine, l’animatrice Technique, Aïda anime un atelier de bricolage pour les habitants du quartier. Nous avons profité d’une  animation collective pour demander à un habitant, M. Riad Ghoutti, ce qu’il pense de l’arrivée des compagnons dans son quartier.

 

. Monsieur Ghoutti, est-ce que vous pouvez nous dire ce que vous pensez de l’arrivée des compagnons bâtisseurs à Python-Duvernois ?

  • C’est excellent ! C’était un manque. Cela pousse à se lancer même si on n’est pas bricoleur. L’ambiance est super. J’adore, d’autant plus que j’habite juste à côté. Les locataires de mon immeuble sont impliqué aussi, ils sont même venus me chercher pour aller à l’animation de ce soir au local des compagnons bâtisseurs. C’était vraiment un manque ici, l’association rajoute un plus dans le quartier.

. Qu’est-ce qui vous pousse à revenir aux animations et à participer à la vie de l’atelier ?

  • C’est l’énergie positive que dégage le cadre et le côté instructif. Ceux qui viennent ne repartent plus. On essaie de pousser les gens en dehors de leur zone de confort, en dehors de notre zone de confiance. Aller en dehors de sa zone de confort permet d’apprendre de nouvelles choses. Ici, cela permet de sortir de ses habitudes mais avec le temps, le bricolage va faire partie de la zone de confort des gens. Être en dehors de sa zone de confort permet de se poser des questions, c’est quelque chose de bien. En définitif, c’est vraiment l’énergie positive qui me pousse à revenir.

Ile-de-France

TEL :